Hoi An, Vietnam

Hoi An, Vietnam

https://www.sojournercenter.org/finals/seasons-essay/85/ epilepsy and prednisone go to site essay schools follow https://bigsurlandtrust.org/care/buy-viagra-hong-kong/20/ human trafficking essay source site https://www.mitforumcambridge.org/multiple/the-hobbit-essay-topics/2/ go site https://www.longridgeschool.org/common/essay-example-topic/37/ levitra e ipertrofia prostatica source link essays on parents being heroes top 10 essay websites rx discount card that works for ventolin hfa follow site see watch antivirus programs research paper go https://plastic-pollution.org/trialrx/cialis-balls-hurt/31/ source link topics for an essay in english best research papers in computer science english homework tasks https://norfolkspca.com/medservice/cipro-severe-itching/14/ https://atc.bentley.edu/admission/gender-inequality-research-paper-outline/12/ case study example conflict management nexium lawsuit 2014 https://cpchawaii.edu/lptf/papers.php?rewriter=example-essay-writing-my-teacher-my-hero factoring polynomials homework help La ville de Hoi An situé à l’embouchure de la rivière Thu Bon a connu ses années de gloire commerciale plutôt dans les années 1600. La vielle ville avec ses maisons de bois rappelle la période coloniale française et fait partie du patrimoine mondiale Unesco.

  

La ville et son port est sur la fameuse route de la soie (Extrême Orient), et encore aujourd’hui on retrouve plusieurs tailleurs et vendeurs en gros de tissus utilisant la soie.

La ville est aussi réputée pour ses lanternes (recouverte de soie) très colorées tout au long de la rivière et dans le vieux. Le décor la nuit tombée devient spectaculaire quand tout s’allume.

Les lampes fabriquées sur place sont une expertise locale et se vendent à des prix dérisoires. On peut avoir un gros format pour 300,000 dong sans négocier. ( environ 15 dollars canadien)

Il y a aussi l’incontournable pont de bois couvert japonais Chua Cau qui fût construit dans les années 1600 et servait à relier les communautés chinoises et japonaises de part et d’autre de la rivière.

La ville est très attrayante, a des plages, de bons restaurants, une rivière navigable et des rues piétonnières qui en font un endroit très convoité par les touristes. Ceci d’ailleurs vient enlever un peu de son charme selon nous, mais il n’y a pas de commerçants qui vont se plaindre d’avoir trop de touristes. On croit cependant voire un peu de frustration des gens locaux qui voient la circulation embourbée et les prix pour la marchandise augmenter.

Paniers utilisés pour la pêche dans les étangs et ruisseaux.

Et comme toutes bonnes villes d’asie du sud-est, il y a les marchés de nuit.