Hong Kong

Hong Kong

synthroid and drug interaction steroid thesis tagalog example film editing services along these lines writing paragraphs and essays encyclopedia of case study research volume 2 thesis statements for lord of the flies source site cada cuantas horas se puede tomar sildenafil history behind viagra see free essay grammar checker online viagra arpelar essay on criminal justice system in india thesis for research paper on anorexia essay personal narrative https://cpchawaii.edu/lptf/papers.php?rewriter=essay-learning-effective-english essays about the internet and society geography personal statement how to present a presentation in class product manager case study examples case study sample recommendation creative writing websites uk introduction to quotes essay synthroid without presription source link go site https://pacoimabeautiful.org/erectionrx/side-effects-cialis-coumadin-allegra/33/ follow url ib tok essay grade boundaries follow url https://projectathena.org/grandmedicine/augmentin-package-info/11/ essay of my favourite movie On quitte pour Hong Kong avec l’intention de d’y passer 3 ou 4 jours et ensuite filer du côté de Shenzhen en Chine.

L’an dernier, on a fait la rencontre de deux résidents de HK quand on visitait Bagan au Myanmar. Il s’agit de Samson Fok et Tin Mok, deux jeunes hommes très sympathiques avec des goûts pour le voyage et la photographie.

On s’est lié d’amitié avec eux et Patricia a gardé contact via les réseaux sociaux. Si bien qu’en apprenant qu’on passerait par HK, Samson a insisté pour nous accueillir et passé du temps avec nous.

Notre ami Tin (pris à son insu) devant la porte du temple Tinhau.

Ceci s’est avéré une mine d’or et dès notre arrivée Samson a mandaté une de ses amies ( Camellia) pour nous cueillir à l’aéroport internationale et nous déposer à notre logement réservé avec AirBnB. Quand on dit « logement » on est généreux car au Canada on parle plutôt de l’espace d’une garde-robe environ. L’espace est précieux à Hong Kong.

Comme on est à deux jours de la fin de semaine, on prend ce temps pour nous familiariser avec le secteur à pied. On visite le musée d’histoire de HK, le célèbre « Ladies Market » et le Kowloon parc qui est un peu l’équivalent de Central Park à New York, mais en plus petit.

On se trouve dans le secteur très occupé de Kowloon et ceci se trouve sur la pointe sud de la presqu’ile de Hong Kong. On peu de cet endroit prendre le traversier ou un métro pour traverser sur l’île de Hong Kong.

Ce pont ( Hong-Kong-Zhuhai-Macao  )  relie l’Île de Hong Kong au continent. C’est le plus long pont maritime au monde.

 

Nous sommes ici dans le secteur Causeway Bay

Ceci nous amène au samedi. Samson est en congé et on se donne RDV à une station de métro près de notre logement. Samson et Tin (son ami de longue date) vont passer la journée avec nous (et nous guider). A l’agenda on visitera deux îles ; Robinson Island et Crooked Island.

Une image de Crooked Island. Site protégé de l’Unesco.

Robinson Island

 

Le lendemain matin on se donne RDV à nouveau et prenons le petit déjeuner dans un resto qui a comme spécialité les dim sum. Le resto a plusieurs décennies d’existence, et pour s’y rendre en prend un tramway (à deux étages) tout aussi ancien et fini en bois à l’intérieur. Du restaurant on file vers un petit village de pêcheur appelé Tai O. L’endroit est magnifique. Plus tard en soirée, on se déplace dans un secteur ou il y a plusieurs restaurants de fruits de mer, les uns plus invitants que les autres.

 

Cette image a été capturé par Samson avec un “drone” muni d’une caméra HD.

Il s’agit ici de pâte de crevettes qui est célèbre à Hong Kong et intégré dans plusieurs recettes.

 

Ce sont des jaunes d’oeufs de canard salés et séchés au soleil. On les mange comme collation, mais je ne les recommande pas si vous faites déjà de la haute pression (sel) et du cholesterol.

Ici on apprête des seiches géants. La chair est tendre et goûteuse.

Le séjour à Shenzhen vient couper notre visite à Hong Kong en deux et Samson insiste à nous revoir sur notre retour. Cette fois on passe sur l’île de HK et escaladons le mont Victoria à l’aide d’un funiculaire qui ferait paraître celui de Québec comme un joujou d’enfant.

Bruce Lee à Hong Kong.

 

La vue de Hong Kong du haut de la montagne est incroyable le soir. En résumé, en plus d’avoir passé d’excellent moment en bonne compagnie ( Tin et Samson) on a aussi partagé des expériences culinaires inoubliables et pour en nommer que quelques uns, il y a eu le restaurant Alibaba (oui le même nom que la vente en ligne). L’endroit est immense et la diversité des menus incroyable. Jumelé à cela est le service de livraison avec des rails au plafond ou circule les plats commandés de leur point de cuisson, traversant en serpentant le resto vers le secteur pour empaqueter et finalement aboutir aux livreurs qui font la queue et partent en moto vers le client. Tout est en mouvement.

Ensuite un autre restaurant au sommet d’un centre commercial ou tout en se délectant de plats locaux de Hong Kong et de la Chine des musiciens nous serénades à l’aide d’instruments bizarres à deux cordes ( le Erhu) et des voies aigues. En fait, ce n’est pas par coïncidence qu’on s’est retrouvé dans ces endroits particuliers pour nos repas. Il semble que nos amis ont une passion pour la nourriture et les traditions.

On a passé du temps de qualité à Hong Kong grâce à Samson et Tin. Sans eux on aurait sans aucun doute ramené des souvenirs très différents de l’endroit. On en est reconnaissant.