Le Delta du Mekong, Vietnam

Le Delta du Mekong, Vietnam

Le Delta du Mekong

Le fleuve Mekong qui a sa source dans les Himalaya est long de 4500 km et après avoir serpenté en Chine, Birmanie, Laos, Cambodge et Thaïlande vient finir sa course au Vietnam dans ce qu’on appelle le Delta du Mekong.

Au Vietnam le fleuve se divise en deux et aboutit dans la mer de Chine par 9 estuaires. Les vietnamiens l’appellent d’ailleurs le fleuve des neufs dragons.

On doit si on peut, explorer la région du Delta en bateau pour vraiment l’apprécier. Il y a un trafic constant de bateau de toutes sortes qui y circulent jour et nuit, et en plus des branches principales du fleuve, il y a une multitude de petits artères et canaux qui font tout un réseau aquatique.

Notre pied à terre pour visiter l’endroit s’appelle Happy Family Guesthouse. On arrive de HCM en autobus au petit village de Cai Be. Et de là, deux motocyclistes nous transportent vers un bras du fleuve ou le tenancier du guesthouse nous attendait sur son bateau. Quelques minutes plus tard on arrive à destination. L’endroit est splendide !!

Le guesthouse est tenu par une jeune famille. Notre hôte, son épouse, leurs deux enfants, le grand-père et la grand-maman de même que la sœur (ou cousine de l’hôte). L’endroit est paisible et directement sur la Mekong.

Du guesthouse on peu quand même repartir en vélo ou scooter vers des villages voisins ou bien mandater le grand-papa pour nous emmener faire des visites en bateau.

On visite d’abord via le fleuve, un marché flottant et par la suite on saute dans une petite pirogue qui nous permet d’entrer un peu plus dans les terres via un canal. Cette fois-ci c’est une dame qui « pilote » et on est un peu étonné de voir comment ce petit bout de femme déplace le bateau sans effort apparent. Elle va même fredonner chemin faisant (une serenade ?).

Le marché débute durant la nuit pour la préparation. Les journées sont longues, chaudes et humides pour les commercants. Dans les temps morts un petit roupillon avant de reprendre le travail.

 

La fleur de lotus en plus d’être utilisé en offrande et dans l’artisanat est aussi comestible.

Les grands parents s’occupent du commerce et des petits enfants. La maman est sans doute à travailler dans les champs.

On voit ici comment ils apprêtent les grenoilles pour la revente. Cela nous fait un peu frissonner car ils sont “pleumés” vivants.

 

Une autre visite en bateau nous amène vers le marché central de Cai Be et par la suite une visite d’une usine de transformation de riz, miel et noix de coco.

Les jours suivants on emprunte des vélos pour visiter les alentours et villages voisins. On circulent sur des petits sentiers en béton d’à peine 4 pieds de large et on croise souvent des motos avec un, deux, trois ou même 4 passagers qui sans s’arrêter nous contournent. Il y a peu ou pas d’accotement sur les sentiers.