Ho Chi Minh ( Saigon), Vietnam

Ho Chi Minh ( Saigon), Vietnam

https://sigma-instruments.com/is-viagra-from-mexico-safe-11702/ sample tok essay title page essay on cause and effect of pollution what is business writing style dissertation king's college go to site https://www.accap.org/storage/como-se-tomo-el-cialis/28/ https://norfolkspca.com/medservice/get-medication-next-day-online/14/ https://sanctuaryforest.org/prompts/essays-on-goals-of-my-life/19/ click here dissertation review go https://businesswomanguide.org/capstone/harvard-mba-application-essay-sample/22/ follow link phrases to write an essay masters in speech pathology essay on school days https://elkhartcivictheatre.org/proposal/research-reports-samples/3/ essays categorization dissertation effect essentialism induction social synthroid and eating get link cheap 1 pill of cefixime 400 mg go enter https://sigma-instruments.com/purchase-generic-cialis-2841/ free essay on bulimia essay how to make pizza my father essay 15 lines thesis sad story https://sdchirogroup.com/savings/abies-canadensis-wirkung-viagra/33/ https://www.accap.org/storage/does-lipitor-cause-numbness-in-feet/28/ HCM est notre choix de porte d’entrée pour le Vietnam. Les vols de Bangkok vers HCM sont nombreux et abordables.

On a tout d’abord acheté nos visas (partie A) en ligne, sans cela c’est très long d’en obtenir un à l’arrivée au Vietnam. Malgré notre préparation on a du quand même faire la file pour remettre les documents et photos à un comptoir ou l’on paie pour la seconde partie du visa temporaire (un mois) et ensuite passer  à l’immigration. On doit donc prévoir un bon deux heures avant de récupérer les bagages.

Comme nord Américain, on pense guerre quand Vietnam est mentionné et la propagande américaine a tenté de convaincre les payeurs de taxes qu’il fallait ” libérer les citoyens du sud du Vietnam des méchants Viet Cong (Vietnamien communistes).

Notre blog tente toujours de montrer les beaux côtés des endroits qu’on visite, mais La cicatrice causé par la guerre est difficile à ignorer dans ce cas. On ne va pas entrer en détail dans l’histoire du Vietnam pour les derniers 50 ans, mais en gros on parle d’un peuple qui a souffert plus que leur part.

La domination Française, l’invasion Japonaise, les 7 ou 8 ans de guerre d’indépendance suivi de la guerre du Vietnam. Et ici (au Vietnam) c’est « The American War » et non pas le Vietnam War. Cela fait du sens quand on sait qui a envahi l’autre.

En lisant un peu vous comprendrez rapidement que l’invasion américaine découle de la guerre froide avec la Russie. Eisenhower, Kennedy, Johnson et pour finir Nixon s’en on donner à cœur joie pour utiliser le Vietnam comme champ de pratique tout en tenant tête à Moscou. Dans le temps on parfait de l’effet domino, et par cela la théorie était que si le Vietnam devenait communiste, le Laos et Cambodge suivrait et peut-être même la Thaïlande.

Des millions de morts ( principalement au Vietnam bien sûr) le ratio des décès est de l’ordre de plus de 50 pour 1. La guerre a traîné près de 20 ans. 40% des fatalités au Vietnam ont été des civils. (hommes, femmes, enfants, vieillards) L’agent Orange a dévasté des secteurs énormes et les sols sont encore contaminés aujourd’hui. On voit encore beaucoup de séquelles comme des gens déformés et des sols sans vie.

Les américains à eux seuls ont envoyés près de 3 millions de soldats durant la guerre et le quart de ceux-ci sont revenus avec des séquelles et traumatismes faisant d’eux des « mes-adaptés » de la société. ( alcool, drogue, violence, dépression, est…)

Fin de la parenthèse.

 

Le musée de la guerre de HCM est très achalandés. C’est un incontournable il semble pour les touristes

Ho chi Minh a une population urbaine de près de 9 millions d’habitants et circuler en ville est une expérience en soit. Les rues comme celles de pas mal de ville au Vietnam sont dominés par les motos (scooter) et le code de la route (si il y en a un) est difficile à saisir. On pense plutôt à la loi du « Far Ouest ». Il y a des lumières de circulation à certains endroits, mais souvent on ne fait que ralentir un peu et passer quand même. Il y a beaucoup de carrefours giratoires et c’est de toute beauté de voir comment les autos, motos, camions et autobus s’entrecroisent sans se toucher. La technique consiste je crois à maintenir une trajectoire et une vitesse constante et votre environment « s’ajuste » en conséquence. Et c’est la même chose à pied. On peu traverser une route à 4 voies à l’heure de pointe en marchant doucement d’un pas régulier et on nous contourne pour nous éviter.

En direction d’un petit restaurant de “street food” rendu célèbre par le défunt Antonin Bourdain

La ville de HCM est vibrante et la population nous a semblé jeune et dynamique. Beaucoup d’enfants, ado et jeunes adultes. Aussi on a l’impression que les femmes ont plus leur mot à dire ici et ils ont autant d’autorité que les hommes. On ne comprend pas la langue, mais le ton des conversations et l’attitude en disent pas mal là-dessus.

 

La religion catholique est bien représentée ici pour un pays d’asie environ 7% de la population la pratique.

Ici on voit l’entrée du marché Binh Tay ( Cho veut dire marché je crois)

Le Ben Thanh market a un peu moins d’histoire mais la marchandise est beaucoup plus diversifié. On y retrouve un secteur fruits et légumes, fruits de mer et viandes diverses, épices, café et cacao, linge, souliers, sac à dos, valises et sacoches, ect…. Ce marché bouillone de vie spécialement  tôt le matin  et sur la fin de la journée.

Avec une architecture qui pourrait rappeler celle d’une gare Parisienne le bureau de poste central est près de la cathédrale Notre Dame et la rue des livres. Le siècle sous la gouverne de la France se fait bien voir ici.

Ho Chi Minh

Le bureau de poste

Ici on voit un repas typique vietnamien avec en vedette la fameuse soupe Pho Bo